Nage en eaux vives

Prêt pour le grand bain ?

Nage en eaux vives

Le plaisir a la source

Nage en eaux vives (hydrospeed)

Sensation de jouvence, les plaisirs de l’eau vive passent par là; muni d’une combinaison, d’un gilet, d’un casque et d’un flotteur; chaussez les palmes, et « au bain ».
Origine : les Assyriens y avaient pensé pour traverser les cours d’eau, mais dans sa version modernisée, l’eau vous paraîtra moins fraîche !

 

sensations pures

Equipement à prévoir :

  • Maillot et serviette de bain
  • Chaussures de sport fermées
  • Pull en laine, vêtement en lycra ou tee-shirt selon la saison
  • Crème solaire et casquette
  • Lunettes de soleil avec cordon de fixation
  • Une bouteille d’eau

Activité hydrospeed :

  • 45€TTC par personne
  • 42€TTC pour les – de 16 ans

Durée de prestation : 2h env (incluant l’équipement, le briefing, la navigation avec arrêts de découverte)

Parcours sportifs :

Les parcours « nage en eaux vives » présentent des parties engagées !

Equipement fourni

  • Gilet
  • Casque
  • Combinaison néoprène
  • Chaussettes néoprène
  • Flotteur

Matériel et sécurité :

Angie vous fournit dans le cadre de ses prestations tout l’équipement nécessaire à la pratique de ses activités en eaux vives, pour une sécurité maximale et un confort optimal.

Casque - sécurité

Gilet Kayak

Combinaison eau

veste Rafting

Flotteur pour Hydrospeed

Chaussettes néoprène

La nage en eaux vives:

Sensation de jouvence, les plaisirs de l’eau vive passent par là; muni d’une combinaison, d’un gilet, d’un casque et d’un flotteur; chaussez les palmes, et « au bain »!
Origine : les Assyriens y avaient pensé pour traverser les cours d’eau avec des vessies de chèvres et palmes de membranes, mais dans sa version modernisée, l’eau vous paraîtra moins fraîche!

Sous notre ère, inspirée par la descente en radeau, quelques passionnés descendaient les cours d’eau sur des chambres à air, permettant de se protéger des dangers de la rivière tout en gardant le contact avec elle. Le premier véritable exploit de nage en eaux vives est certainement la descente hivernale avec un gros volume d’eau de la Frazer au Canada, effectué par Louis Lourmais à la fin des années 60. Les premières images proviennent d’un film appelé les « coulisses de l’exploit » de l’O.R.T.F. en 1964, montrant la descente du Tarn; de là naît l’activité vers 1970. En 1978, Claude PUCH, responsable du club de plongée du Laboratoire Central des Ponts et Chaussées de Paris (L.C.P.C), a inventé l’HYDROSPEED (médaille d’argent au Salon de l’Invention à Genève de 1980; 1981 médaille du Ministère de la Jeunesse et des Sports, et 1er décembre 1981 brevet US N°4302860). Le brevet a été exploité par la société MERITOR créée par un groupe de copains/nageurs du club de plongée. Elle se structure rapidement autour de quelques points tel que la sécurité, le tourisme et la compétition, qui conduisent la jeune fédération à entrer vers 1990 aux côtés du canoë et kayak dans la Fédération française de canoë-kayak (FFCK).

Aujourd’hui l’activité est partagée entre les fédérations, mais gérée par la Fédération française d’études et de sports sous-marins (FFESSM).

La nage en eaux vives est appelée de l’acronyme NEV.

"Bonjour, nous avons passé un bon moment de rafting sur la cure avec Hervé, moniteur sympa qui nous a fait aussi découvrir la nage en eaux vive a refaire sans hésitation !"

− Pascal G.

"It was really fun getting to know the team during the project. They were all helpful in answering my questions and made me feel at ease. The design ended up being twice as good as I could've envisioned!"

− Jeff Gemmell, ThemeNectar

"I'm wondering why I never contacted these guys sooner! Seriously, they all have commendable talent in their respective fields and knocked my concept out of the ballpark. Thanks for an amazing experience!"

− Mark Levin, ThemeNectar